Connexion


mot de passe oublié ?
-->

Gekijouban Hibike! Euphonium: Liz to Aoi Tori vostfrFilm (1/1)

★★★★★ ★★★★★
Gekijouban Hibike! Euphonium: Liz to Aoi Tori

Le film se déroule durant la dernière année de Nozomi Kasaki et Mizore Yoroizuka.



Liz to Aoi Tori (Liz et l'oiseau bleu) est un conte pour enfant que lisait autrefois Nozomi. Il y raconte l'histoire de Liz, une fille solitaire qui se lie un jour d'amitié avec un oiseau. Malheureusement, celui-ci prends un jour son envol, laissant Liz à nouveau seule.



Un jour, Nozomi ramène le livre à Mizore. S'ensuit alors un parallèle entre la relation qu'entretiennent les deux lycéennes et les deux personnages du conte.



-Nautiljon-



TITRE ORIGINAL : Gekijouban Hibike! Euphonium : Mizore to Nozomi no Monogatari



Note: Le film "Liz to Aoi Tori" est proposé par 4 Fansub , Family Desuyo, Houkago Fansub,Yarashii,Kodoku no Kawarini .

  • Titre : Gekijouban Hibike! Euphonium: Liz to Aoi Tori
  • Note : 4.5 / 5

Gekijouban Hibike! Euphonium: Liz to Aoi Tori vostfr Streaming

    Gekijouban Hibike! Euphonium: Liz to Aoi Tori vostfr Téléchargement

    Gekijouban Hibike! Euphonium: Liz to Aoi Tori vostfr Commentaires

    avatar
    LouFromAsgard
    posté le

    Waouh !!!
    Je viens de prendre une grande claque dans la gueule !
    Cet anime est beau, beau, beau comme j'en ai rarement vu - mais j'y reviendrai.

    Bon alors disons-le tout de suite, oubliez l'action, les trucs marrants ou WTF, la SF, l'horreur, les robots géants, les voyages dans le temps et autres pouvoirs magiques et fantaisies, tout ça, y'en a pas.
    Oubliez aussi les histoires d'amour simplistes ainsi que les siscon, loli et autres fan-service, ça aussi c'est absent.

    Par contre si vous voulez de l'émotion contenue, mais réaliste, une vraie souffrance de solitude qu'on ressent (presque) tout le long du film, une douceur dans l'interprétation, une histoire touchante, à la limite entre tristesse et nostalgie, amitié et romance, avec beaucoup (mais alors beaucoup) de délicatesse, et un peu (beaucoup ?) de moe, là, vous êtes au bon endroit.

    C'est un film sensible, touchant, musical, aérien et en même temps lourd de sentiments retenus, de non-dits, de difficultés à être et à dire ce qu'on est et ce qu'on ressent.

    Tiens, allez, je n'hésiterai pas à le comparer à des grands films comme mimi wo sumaseba (Si tu tends l'oreille en VF), Omoide poroporo (Souvenirs goutte à goutte) ou l'excellent The garden of Words (Le jardin des mots en VF).

    OK, ce n'est que mon avis à chaud, mais bon vous avez compris : évitez de passer à côté de cette petite merveille de délicatesse, s'il vous plait.

    Quoi j'ai pas dit de quoi ça parle ? Mmmh déjà, lisez le résumé, il résume bien.
    Bon mais ce résumé ne dit pas tout.
    Les deux lycéennes Nozomi (celle avec une queue de cheval) et Mizore (la timide - limite renfermée - qui la suit partout) sont dans l'orchestre de l'école où elles jouent respectivement de la flûte traversière et du hautbois (oboe en Japonais).
    L'histoire de Liz et l'oiseau bleu a été adaptée en musique et ces deux élèves doivent jouer avec leur musique le rôle de Liz pour l'une et de l'oiseau pour l'autre dans une représentation-concours de fin d'année.
    Elles mettent dans leur musique les sentiments qu'elles n'arrivent pas à exprimer.
    On a donc un mix entre l'histoire de Liz et l'oiseau bleu, la relation entre Nozomi et Mizore, leurs répétitions et leurs interactions avec les autres membres du club, ainsi que leurs interrogations sur leur avenir.
    Les personnages secondaires jouent un rôle important, des kôhai de Mizore et Nozomi aux profs et évaluateurs de fin d'année...
    Je ne vous en dis pas plus, car ce serait trop en dire sur l'histoire.

    Regardez-le, ce sera 90 minutes de joliesse dans votre vie. Vraiment.

    Lou from Asgard


    mona2200
    posté le
    LouFromAsgardWaouh !!!
    Je viens de prendre une grande claque dans la gueule !
    Cet anime est beau, beau, beau comme j'en ai rarement vu - mais j'y reviendrai.

    Bon alors disons-le tout de suite, oubliez l'action, les trucs marrants ou WTF, la SF, l'horreur, les robots géants, les voyages dans le temps et autres pouvoirs magiques et fantaisies, tout ça, y'en a pas.
    Oubliez aussi les histoires d'amour simplistes ainsi que les siscon, loli et autres fan-service, ça aussi c'est absent.

    Par contre si vous voulez de l'émotion contenue, mais réaliste, une vraie souffrance de solitude qu'on ressent (presque) tout le long du film, une douceur dans l'interprétation, une histoire touchante, à la limite entre tristesse et nostalgie, amitié et romance, avec beaucoup (mais alors beaucoup) de délicatesse, et un peu (beaucoup ?) de moe, là, vous êtes au bon endroit.

    C'est un film sensible, touchant, musical, aérien et en même temps lourd de sentiments retenus, de non-dits, de difficultés à être et à dire ce qu'on est et ce qu'on ressent.

    Tiens, allez, je n'hésiterai pas à le comparer à des grands films comme mimi wo sumaseba (Si tu tends l'oreille en VF), Omoide poroporo (Souvenirs goutte à goutte) ou l'excellent The garden of Words (Le jardin des mots en VF).

    OK, ce n'est que mon avis à chaud, mais bon vous avez compris : évitez de passer à côté de cette petite merveille de délicatesse, s'il vous plait.

    Quoi j'ai pas dit de quoi ça parle ? Mmmh déjà, lisez le résumé, il résume bien.
    Bon ce résumé ne dit pas tout mais peut-être est-ce préférable, car découvrir le reste au fur et à mesure est intéressant/intelligent, donc je vais mettre une balise spoil sur la suite :

    Les deux lycéennes Nozomi (celle avec une queue de cheval) et Mizore (la timide - limite renfermée - qui la suit partout) sont dans l'orchestre de l'école où elles jouent respectivement de la flûte traversière et du hautbois (oboe en Japonais).
    L'histoire de Liz et l'oiseau bleu a été adaptée en musique et ces deux élèves doivent jouer avec leur musique le rôle de Liz pour l'une et de l'oiseau pour l'autre dans une représentation-concours de fin d'année.
    Elles mettent dans leur musique les sentiments qu'elles n'arrivent pas à exprimer.
    On a donc un mix entre l'histoire de Liz et l'oiseau bleu, la relation entre Nozomi et Mizore, leurs répétitions et leurs interactions avec les autres membres du club, ainsi que leurs interrogations sur leur avenir.
    Les personnages secondaires jouent un rôle important, des kôhai de Mizore et Nozomi aux profs et évaluateurs de fin d'année...
    Je ne vous en dis pas plus, car ce serait trop en dire sur l'histoire, même pour un spoil.


    Regardez-le, ce sera 90 minutes de joliesse dans votre vie. Vraiment.
    Et du coup, un grand merci aux 4 Fansub qui ont fait le travail de traduction, ainsi qu'à mangakam pour l'upload !

    Ah au fait : bonne année 2019 à toutes et à tous ! :kxD:

    Lou from Asgard


    Un "actioner" divertissant au style assez "américain" (l'OST, le père noir, certains designs de personnages, etc). Les designs de créatures et armures sont bons, l'action est là, dommage que le tout soit desservi par des dessins moyens et une animation tendant vers le bas alors que le film atteint son pic

    Scène de viol totalement hors-sujet incluse.